•  

    La crabe et la crevette

     

    Une crevette simplette

    S'échoua sur la plage.

    La mer fit ses bagages

    Abandonnant Huguette.

     

    Un crabe l'agressa :

    — Ici c'est mi casa

    Dégage la grisette !

    Et hop, un coup d'pincette !

     

    — Aïe ! cria Huguette.

    Ça va pas dans ta tête ?

    Je suis une touriste

    Pas une terroriste.

     

    — Dégage je te dis !

    Les grises comme toi,

    Y'en a trop par ici.

    C'est moi qui fais la loi !

     

    — Au secours, aidez-moi !

    Ce crabe qui est fou

    Veut me ruer de coups.

    — Fou, moi ? Regarde-toi.

     

    Il faut être barrée

    Pour rater la marée.

    J'attendrai jusqu'au soir.

    File dès qu'il fait noir.

     

    La mer revint chercher

    Son Huguette échouée

    Qui à la nuit tombée

    Aurait été tuée.

     

    Moralité

    On peut risquer sa vie

    En pays ennemi...

    Si voyager c'est bien

    Faut pas rater le train.

     

    Retrouvez toutes mes fables en cliquant sur "fable" dans le nuage de mots-clés.

    Bonne lecture !

     


    votre commentaire
  • Pour la fête des mères, un petit concours a été organisé sur le forum Partage Lecture. Il s'agissait d'écrire un texte (500 mots maximum) relatant un souvenir vécu avec sa maman ou en tant que maman.

    C'était l'été. Je devais avoir 9 ou 10 ans. Nous étions invités chez des amis.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Qui n'a jamais songé, un jour, à disparaitre ou à changer de vie ?

    Comment mettre en scène sa propre mort et survivre ensuite, clandestinement. Ce n'est pas si simple... même quand on est riche, intelligent et très organisé. Walker, 43 ans, va en faire l'expérience. Il devra échapper à Shepherd, un détective spécialisé dans la traque des disparus volontaires. Il apprendra à déjouer les pièges tendus par l'adversaire en se familiarisant avec ses méthodes. Mais la fuite parfaite n'existe pas. Nul n'est à l'abri d'une erreur...

    L'homme qui s'envola est le nouveau roman d'Antoine Bello. Je l'ai dévoré en quelques jours et c'est un vrai coup de cœur !

    J'aime ces livres qui font vibrer une corde sensible, ces livres qui nous interrogent sur nos choix personnels, ces livres qui nous confrontent à nos propres réflexions sur la vie, la famille, l'argent, la liberté...

    "Être libre ou ne pas être", aurait pu dire Walker, le héros de ce roman.

    Craindre à tout moment pour sa liberté, c'est déjà l'avoir perdue. - Antoine Bello

     

    J'ai retrouvé avec plaisir le talent de cet auteur que j'avais apprécié il y a quelques années dans Les falsificateurs.

    Ma critique complète est ici : Forum PartageLecture

    Bonne lecture !

     

    PS. L'auteur a présenté son livre aux lecteurs de Babelio, une interview intéressante pour comprendre ses intentions et ses mécanismes d'écriture : Tout quitter avec Antoine Bello

     


    votre commentaire
  •  

    Le lapin et l'escargot

     

    A la croisée des chemins

    S'arrêta un blanc lapin.

    Devant lui quatre sentiers

    Dans la forêt s'enfonçaient.

     

    Où aller de bon matin ?

    S'interrogeait le lapin.

    Il n'aimait faire des choix

    Manquant de confiance en soi.

     

    Un escargot doucement

    Près de lui se faufila.

    Le voyant si hésitant

    Son aide lui proposa :

     

    — Où veux-tu aller l'ami ?

    Pourquoi restes-tu ici ?

    — Je veux refaire ma vie

    Découvrir d'autres pays,

     

    Lui répondit le lapin

    S'exprimant d'un air chagrin.

    J'ai avancé jusqu'ici

    Sans hésiter, sans un cri.

     

    Il me semble maintenant

    Qu'il faut aller de l'avant.

    Mais j'ai peur de me tromper

    Je pourrais le regretter.

     

    — Tu as la chance d'avoir

    Quatre destins pour ce soir.

    Choisir n'est jamais facile

    Mais renoncer est habile.

     

    Envisage les options.

    Regarde les solutions.

    Supprime les négatives.

    Choisis tes alternatives.

     

    — Escargot, que dis-tu là ?

    Je ne te demande pas

    Mystère et confusion

    Mais sage décision.

     

    Dis-moi quelle voie choisir :

    Vers la mine d'or, l'empire,

    La montagne ou la vallée,

    Pour exercer quel métier ?

     

    L'escargot le regarda.

    Aucun mot ne prononça.

    Sagement il attendit.

    Et le lapin réfléchit.

     

     — Tu as raison de te taire.

    Je dois être téméraire. 

    Je vais choisir la vallée

    Où mes pas vont me porter.

     

    Et si je doute de moi

    Je repenserai à toi,

    A tes conseils avisés

    Et aux cartes étalées.

     

    C'est moi qui les ai mêlées

    Et qui les ai écartées,

    En gardant dans une main

    La couleur du lendemain.

     

    Je sais enfin grâce à toi

    Que je peux faire des choix,

    Et toujours y revenir

    Pour changer mon avenir.

     

    Le mollusque lui sourit :

    — C'est le rôle d'un ami

    De te guider sans jamais

    A ta place décider.

     

    Moralité

    En étant accompagné

    Chacun peut seul décider

    Du chemin qui est le sien

    Pour orienter son destin.

     

    PS : Sur le même sujet, vous pouvez lire : Orientation

     


    votre commentaire
  • Dorées, douces, les notes tristes

    sonnent, vibrent, rebondissent

    Minutes mielleuses en ut

    Familier filet d'une flûte

    Soliste souffle sans cesser

    La langue universelle alliée

    Si douce sonate en mon cœur

    Donne plaisir calme et bonheur

     

     

    Pour écouter une sonate en ut majeur

    de Mozart (pour piano), c'est ici : KV 545

    J'aime beaucoup le second mouvement.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires