• Bêta-lecture

    Absente pendant quelques jours, j'étais partie loin, très loin... dans un univers aquatique sous-marin, où j'ai rencontré des poissons, des sirènes, des plongeurs, l'épave d'un navire ancien...

     

    J'ai voyagé autour du bassin méditerranéen, dans l'Atlantique et près des atolls du Pacifique. J'ai visité la planète à des époques variées, de l'Antiquité au monde contemporain. Et j'ai rencontré un auteur danois qui cherchait l'inspiration pour écrire un conte de fées.

    Chut ! Je n'en dirais pas plus car je me suis engagée à garder le secret.

    Oui, je me suis engagée auprès de l'auteur qui a eu la gentillesse de me laisser découvrir son texte. Un « brouillon » ? Non, pas vraiment. Une œuvre qui mûrit au soleil, et qui va prendre cet été les couleurs et les arômes qui en feront, j'en suis sûre, un très beau roman.

     

    Pour l'auteur, qui a passé de longues heures à relire et corriger son roman, l'étape de la bêta-lecture est un passage obligé mais délicat. Il doit ccepter de partager son écrit. Laisser des lecteurs inconnus goûter ce plat qu'il a mis si longtemps à élaborer. Attendre avec angoisse leur retour par mail. Grimacer en découvrant les critiques acerbes. Souffler devant les encouragements. Sourire face aux compliments.

    Ensuite, l'auteur doit prendre du recul. Calmer ses émotions. Reprendre le contrôle et remettre sur le métier son ouvrage.

    Pour en savoir plus : Les dix commandements de la bêta-lecture

     

    Je pense être une bêta-lectrice bienveillante... Mais une correctrice exigeante. Je note tous les petits défauts qui me sautent aux yeux : coquilles, bien sûr, erreurs d'orthographe, problèmes d'accords ou de substituts... Tous ces détails qui font la différence entre un texte abouti et un travail d'amateur.

    J'avoue ne pas me sentir légitime pour juger de l'avancée de l'intrigue ou donner des conseils sur la construction de l’œuvre. J'indique les passages qui me semblent plus longs, plus ennuyeux. Je pose des questions sur les personnages, leurs sentiments, leurs actions. Mais l'auteur reste le compositeur et choisit seul l'ordre des scènes, la pertinence d'un dialogue ou les sauts narratifs.

    C'est la troisième fois que je réalise une bêta-lecture. Je n'ai pas eu la chance, jusqu'ici, de voir les romans que j'ai (bêta-)lus arriver jusqu'au stade de l'édition. J'espère que celui-ci sera le premier...

     

    « Les deux grenouillesEcrire en été »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Juillet à 04:17

    Superbe article, avec des phrases savoureuses !

    Merci infiniment pour ta bêta-lecture, quel travail formidable !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :