• Auteur Indé Panda #1 : Bouffanges

    Comme promis ici, voici un premier article sur les auteurs indépendants.

     

    Bienvenue dans l’œuvre de Bouffanges, un auteur indépendant à l'univers riche et à la plume agréable dont le troisième roman, Rodden Eiland, vient de sortir : lien.

    J'ai découvert Bouffanges à travers ses nouvelles. 

    Pour l'Indé Panda n°1, il a proposé Votez Blanc ! l'histoire d'un homme nommé Noël Blanc qui se présente à l'élection présidentielle.

    Dans l'Indé Panda n°3, Bouffanges nous emmène aux jeux olympiques de Mexico en 1968. Sa nouvelle Altius, Citius, Fortius rend hommage à un acte historique : les poings levés de John Carlos et Tommie Smith sur le podium du 200 mètres. Ce geste symbolique, jugé scandaleux à l'époque, a marqué un tournant dans la lutte contre la ségrégation aux États-Unis.

     

    Fascinée par la construction de cette nouvelle, je me suis plongée dans son roman Triumvirat. Et je n'ai pas été déçue : Bouffanges laisse parler sa créativité en inventant un jeu, le Triumvirat, avec ses règles, ses joueurs professionnels et ses compétitions. Jacques, un joueur amateur, va rejoindre le circuit professionnel. Bénéficiera-t-il de la "chance du débutant" ? Saura-t-il gérer la pression, les relations avec les joueurs et les questions des journalistes, dans un monde où tout est permis ?

    Dans Triumvirat, Bouffanges créé son style : aux scènes ordinaires, il mêle des interviews, des articles de journaux, des mails, des pages d'un essai sur le Triumvirat, des conversations téléphoniques... Ces différentes pièces donnent à l'ensemble du récit la richesse et la magie d'un kaléidoscope.

     

    J'ai ensuite lu Zombies, un roman fantastique qui pose de multiples questions sur la relation de notre société avec la mort. Que se passerait-il si les morts revenaient à la vie ? Comment un gouvernement pourrait-il gérer ces nouvelles populations ? Les centres d'accueils qui apparaissent dans le récit ne peuvent manquer de nous évoquer la situation actuelle des migrants en Europe.

     

    Ce que j'aime dans les écrits de Bouffanges, c'est justement cette capacité à mêler le réel et l'imaginaire, à interroger le fonctionnement de notre société à travers des situations qui peuvent sembler anodines. Les phrases sont fluides, le style agréable et les personnages nombreux et bien construits.

     

    Dès sa sortie, je me suis donc précipitée pour lire Rodden Eiland, un récit digne de Robinson Crusoé, qui mérite une chronique de lecture à lui tout seul. J'y reviendrai dans quelques jours.

     

    Vous pouvez retrouver les interviews de Bouffanges sur le site de l'Indé Panda : ici (19 nov. 16) et  (9 juin 17).

     

    Et n'oubliez pas : l'Indé Panda, c'est gratuit ! N'hésitez pas à le télécharger sur votre smartphone. Dès que vous avez cinq minutes d'attente, hop, une petite nouvelle. C'est vite lu et ça change les idées !

     

     

    « Tsunami"Rodden Eiland" »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :