• NaNoWriMo : relever le défi

    NaNoWriMo... sous ce nom barbare se cache un défi mondial tout simple : écrire 50 000 mots en novembre.

     

    NaNoWriMo : bandeau

    Image courtesy of National Novel Writing Month

     

    Écrire...

    Écrire un roman. Un nouveau roman, ou un roman déjà commencé que l'on veut poursuivre. Ou terminer.

    Écrire comme on veut : sur une feuille, un cahier, avec un clavier, sur traitement de texte ou à l'aide d'un logiciel d'écriture en ligne comme Scribbook que j'utilise avec plaisir pour ses multiples fonctionnalités.

    Écrire et partager ses progrès. Sur le site du NaNoWriMo, chacun met à jour son compteur de mots, au fur et à mesure de l'écriture... ou une seule fois, à la fin du défi. L'objectif est simple : 50 000 mots en 30 jours, soit 1 667 mots par jour en moyenne. Simple, mais impossible pour moi.

    Pourtant, j'ai décidé de participer à ce défi complètement fou. Je me suis inscrite sur le site sous le pseudo de Zia Odet et j'ai commencé à écrire ce matin.

    Pourquoi ?

    J'ai deux objectifs :

     

     

    - écrire plus régulièrement, c'est-à-dire m'obliger à avancer sur mes projets, sans regarder en arrière (le temps de la relecture-réécriture et des corrections viendra plus tard) ;

    - terminer mon roman (titre provisoire : Lisa) que j'ai abandonné en juillet au chapitre 21. Le plan est prêt et comporte 40 chapitres. Il ne me reste plus qu'à les écrire...

     

     

    En faisant du tri dans son appartement, Lisa retrouve des objets anciens et affronte un secret de famille qui la hante depuis l'enfance.

     

    Dans le menu du blog, à droite, j'ai inséré un compteur qui indique le nombre de mots écrits depuis le début du NaNoWriMo. Je me doute bien que je n'irai pas jusqu'à 50 000 mots mais si je réussis à passer la barre des 20 000, ce sera déjà formidable.

    L'essentiel pour moi est que mon projet de roman avance et que les phrases écrites soient correctes. Même si c'est un premier jet, je relis, je modifie, je peaufine ; il m'est impossible de balancer les mots comme ils viennent sans y revenir (un peu) à la fin de chaque séance d'écriture. J'ai toujours pensé que la qualité était plus importante que la quantité.

    Je pense qu'un défi numérique comme le NaNoWriMo ne modifiera pas ma façon de travailler... mais je vais peut-être me surprendre moi-même, qui sait ?

     

     Rendez-vous en décembre

    pour le bilan de cette nouvelle expérience.  

     

    PS. Si vous participez au NaNo, n'hésitez pas à m'ajouter parmi vos buddies (amis). Cela m'intéresse de voir la progression d'autres participants et de découvrir leurs projets de roman. 

     

    « 2 000"Au revoir, là-haut" (film) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Novembre 2017 à 13:47
    Cindy Costes

    Super article Zia.

    Je te souhaite de réussir à boucler le premier jet de ce roman prometteur.

    Bon NaNo :)

      • Mercredi 1er Novembre 2017 à 19:03

        Merci Cindy. Bon NaNo à toi aussi. Je vais suivre ta progression pour me motiver.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :