• Faire du vide ?

    Dans le cadre du MOOC "Écrire une œuvre de fiction", je souhaite écrire une nouvelle intitulée Désencombrement.

    Voici une scène qui pourrait être la première page de cette nouvelle.

    Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à me donner votre avis, par mail ou sur le livre d'or. Merci !

     

    « Et si vous faisiez le vide dans votre maison ? »

    Lisa parcourt l'article des yeux et lit quelques-uns des cadres en caractères gras. Il y est question de faire de la place autour de soi pour laisser l'énergie circuler, d'organiser l'espace pour être plus efficace au quotidien, de donner ou de vendre des objets pour leur apporter une seconde vie.

    — Madame Ferrier, c'est à vous. Nous allons faire votre shampooing.

    La coiffeuse lui fait signe de passer dans l'autre pièce où le bac l'attend. Après avoir enfilé la cape, Lisa prend place, se cale au fond du siège et se détend. Des doigts énergiques lui pétrissent le cuir chevelu. L'eau tiède coule doucement sur son crâne. Peu à peu, un sentiment de bien-être l'envahit. Depuis quand ne s'est-elle pas accordé du temps pour elle ?

    Tout va de travers depuis quelques mois. Le cabinet a obtenu un nouveau marché et chaque collaborateur est sollicité à 200 %. Les délais imposés par le client sont courts. A la fin de l'année, tout doit être bouclé. Son chef ne cesse de lui mettre la pression pour voir et revoir son travail, améliorer constamment la lisibilité. Il ressort sans cesse le même discours : chaque engrenage est important, vous avez tous votre rôle à jouer dans la réussite de ce projet. Nous ne pouvons tolérer le moindre grain de sable... et bla bla bla et bla bla bla. Lisa se donne à fond, mais constate souvent l'inefficacité de sa collègue Pauline. La pauvre, avec ses soucis perso, elle n'a pas toujours la tête au travail. Son mari aurait une double vie. Elle cherche à le coincer, à accumuler des preuves contre lui, parle d'embaucher un détective privé, « mais comment faire avec nos maigres salaires et sans qu'il s'en aperçoive ? Et puis comment en sommes-nous arrivés là tous les deux ? » Ses lamentations sont permanentes. Lisa l'écoute, ne répond pas toujours et se félicite parfois d'être célibataire. Mieux vaut être seule que mal accompagnée ? Oui et non. Elle ne serait pas contre une nouvelle relation, son ex l'ayant quittée il y a deux ans déjà.

    — Ça va ? L'eau n'est pas trop chaude ?

    — Non, c'est parfait.

    Lisa revient dans le réel, fait taire ses pensées parasites et détend son corps pour profiter de ce moment privilégié.

    Elle a toujours eu les cheveux longs. Elle aime les brosser, en prendre soin, sentir leur parfum quand ils sont fraichement lavés, y appliquer des masques et des baumes pour les rendre doux et soyeux. Elle en a toute une collection, connait les marques et les produits, suit les nouveautés. Elle vient rarement chez la coiffeuse : une fois par an en moyenne, pour couper quelques centimètres et redonner une nouvelle vigueur à sa chevelure. Elle aime sa longueur, à mi-dos, la même depuis l'enfance. Elle n'a jamais songé à changer de coupe.

    « MOOC Ecrire... #5Petit écrivain #4 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :