• Dylan #3 (premier jet)

    — Attends ! N'y va pas, c'est dangereux !

    Tel un aiguillon, ses paroles poussèrent l'enfant à courir encore plus vite. Albert fit une dernière tentative pour le rappeler :

    — Reviens, je vais te ramener à l'école.

    L'homme regarda la mince silhouette de l'enfant disparaître dans les buissons et se précipita vers la petite maison en marmonnant. Il devait le retrouver sinon il risquait sa place. Quel imbécile !

    Dylan courait, courait. Ses jambes brûlaient, les fougères le fouettaient, son sang pulsait. Mais il ne voulait pas s'arrêter. Jamais ! C'était de leur faute à tous. Il avait dans le ventre une bête qui le poussait. Tapie là depuis longtemps, elle attendait son heure.

    Ils m'auront pas, je le jure, pensait Dylan. Il se débarrassa de son cartable et poursuivit sa fuite. Les arbres défilaient le long du chemin irrégulier. Les pierres lui faisaient mal à travers les semelles fines de ses vieilles baskets en toile. Son souffle lançait dans l'air de petits nuages de vapeur, fine, légère. Et lui courait toujours, fin, léger. Il n'avait jamais été bien gros, une plume comme disait sa mère. « Une crotte, plutôt, ajoutait son père en ricanant, et puis crotte, ça rime avec fiotte. »

    Le sentier se rétrécit et commença à monter en pente douce. Les poumons en feu, Dylan tentait de garder le rythme. Il fixait le sol pour éviter les obstacles. La sueur ruisselait sur son front. Son ventre n'était plus qu'une plaie à vif. Les muscles de ses jambes, tétanisés par l'effort, peinaient à le porter. Bientôt, sa vue se brouilla. Il ne vit pas la racine. Le pied bloqué, la cheville vrillée, il s'écroula violemment sur la terre froide. Un choc sourd dans sa tête fit place au noir absolu.

    A la maison, Albert expliqua brièvement la situation à sa femme, s'empara du nécessaire et repartit vers la forêt.

     

    « Dylan #2 (premier jet)Dylan #4 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :