• Dylan #2 (premier jet)

    Le bus ne bougeait plus quand il a ouvert les yeux. Il faisait froid et il n'y avait plus personne. Où était Albert ?

    Il se leva péniblement et se dirigea vers la porte avant qui était restée ouverte. Il remarqua que le moteur fumait. Ça doit pas faire longtemps qu'on est arrêté, se dit-il.

    D'un côté, il y avait une forêt, noire, immense, comme Dylan n'en avait jamais vu. Et puis la route. Et tout au fond, une petite maison blanche avec un toit orange. Le jour se levait à peine. Il devait être l'heure d'arriver à l'école. Il s'est mis à marcher droit devant sur l'asphalte, il fallait bouger pour se réchauffer. 

    — Tu vas où, mon bonhomme ?

    L'enfant sursauta. La voix était toute proche, juste derrière. Il se retourna, craintif, et vit Albert qui le regardait, étonné.

    — Tu devrais être à l'école à l'heure qu'il est, ajouta le chauffeur de bus, contrarié.

    Il s'approcha de Dylan qui tremblait et n'osait plus bouger.

    — Tu as perdu ta langue ? Ah, mais je te reconnais ! Tu montes dans mon bus tous les matins ! Comment tu t'appelles ?

    — ...

    — Mais réponds-moi, enfin. Pourquoi t'es pas descendu à l'école ? Je vais me faire passer un savon, moi, si on apprend ça.

    Le ton s'était durci. Le chauffeur fronçait les sourcils et se frottait le menton, caressant entre ses doigts une barbe invisible.

    Ce geste... Ni une, ni deux, Dylan prit ses jambes à son cou et s'enfuit vers la masse sombre des arbres.

    « Dylan #1 (premier jet)Dylan #3 (premier jet) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :