• 6 000 | Mon actu

    La barre des 6 000 visites a été franchie aujourd'hui. Merci  !

    Ce blog se porte bien, même si je poste peu. Mon rythme d'écriture a ralenti ces dernières semaines... mais je reste active. Petit tour d'horizon de mes projets.

     

    Un texte court sur Short Édition

    Fin juillet, j'ai publié sur le blog un texte court (format micro-nouvelle) : Un café sans sucre. Certains lecteurs ayant apprécié ce texte, j'ai décidé de le proposer à Short Édition, pour le Grand prix Automne 2018. Et il a été retenu !

    Les lecteurs ont jusqu'au 31 août pour voter ici : Un café sans sucre

    Les 20 textes ayant obtenu le plus de voix seront sélectionnés pour la finale, ainsi que 20 autres textes choisis par le jury. Le vote pour classer les 40 finalistes se déroulera du 31 août au 21 septembre.

    A l'heure actuelle, mon texte est à la 24ème place avec 273 voix. Merci à ceux d'entre vous qui ont voté pour lui. Il manque encore 17 voix pour entrer dans le top 20.

    Alors n'hésitez pas à partager l'info sur les réseaux sociaux. Cela m'aidera beaucoup.

     

    Atelier d'écriture : Perrault revisité

    Au printemps, j'ai participé à un atelier d'écriture. Cinq séances de deux heures, réparties sur trois mois. Comment ça se passe ? C'est très simple : l'animatrice nous donne un sujet, ou nous demande des mots, ou nous laisse nous exprimer... Puis elle définit plus précisément ses attentes (nombre de personnages, narration...) et la phase d'écriture commence. Écriture manuscrite, exclusivement. Chacun se concentre sur son récit pendant 1h15 à 1h30. 

    Je suis alors dans une bulle, plongée dans l'histoire comme dans un rêve, bercée par le rythme discret de mon crayon sur le papier blanc. Voir les autres participants écrire est très motivant. A la fin de la séance, chacun lit son texte, qu'il soit ou non achevé. Les auditeurs peuvent ensuite donner leur avis, avec bienveillance.

    L'amorce de la dernière séance était une phrase : Qui fuit le loup rencontre l'ours. Ces mots m'ont immédiatement inspirée. Je suis partie dans un texte léger, presque enfantin. Une fillette partie seule dans la forêt rencontre un loup, parvient à s'en débarrasser, change de chemin et se retrouve face à un ours. Lequel des deux s'avérera être le plus menaçant ? Réussira-t-elle à rejoindre la maison de sa grand-mère, après le petit pont de bois ?

    Fin juillet, j'ai eu l'agréable surprise de tomber sur un appel à textes de Souffle court éditions intitulé "Il était une autre fois". Il s'agissait d'écrire une nouvelle de 12 à 15 000 mots qui revisite un conte célèbre. Seule contrainte : la première phrase du texte doit être celle du conte d'origine.

    Il était une fois une petite fille de village, la plus jolie qu'on eût su voir ; sa mère en était folle, et sa mère-grand plus folle encore.

    Il n'a pas été bien difficile d'adapter mon texte... en l'enrichissant car il était trop court. J'ai ajouté une morale, comme dans les contes de Perrault, et je l'ai envoyé. Cette nouvelle séduira-t-elle le jury ? Réponse le 1er octobre.

    Quoiqu'il en soit, j'ai pris beaucoup de plaisir à réinventer l'histoire du Petit chaperon rouge. Si vous aimez les contes modifiés, procurez-vous sans attendre ce récit humoristique, où vous rencontrerez une grand-mère bien particulière.

     

    Une neuvième fable ?

    Vous l'aurez certainement remarqué, j'écris moins de poésie. Une idée de fable me trotte dans la tête mais les mots n'ont pas encore trouvé le chemin du papier. Cela ne saurait tarder...

     

    Un autre roman ?

    C'est un projet à long terme, qui débute tout juste : écrire un roman historique.

    Première étape : faire des recherches documentaires sur l'époque, les personnages et les événements concernés. J'ai découvert ce matin une vraie mine d'or : le site Retronews, site de presse de la BnF qui recense les articles publiés par plus de 300 journaux, de 1631 à 1945.

    J'y ai lu, par exemple, une critique virulente de Zola, qualifié par Léon Bloy, de "Crétin des Pyrénées" suite à la parution de son roman Lourdes, en août 1894.

    Si vous vous intéressez à l'histoire, n'hésitez pas à faire une recherche sur ce site. Les résultats sont impressionnants ! Pour le personnage central de mon futur roman, homme célèbre du XIXème siècle, j'ai trouvé deux articles de presse passionnants, datés de 1922 et 1938.

    Et ce n'est que le début...

     

    « LDAC : Premières chroniques"La vie brève de Jan Palach" »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Août à 11:33
    C'est marrant, moi aussi j'ai écrit des contes revisités en atelier d'écriture. Je ne l'aurais jamais fait dans un autre cadre et je ne regrette pas du tout...
      • Jeudi 16 Août à 11:50

        Drôle de coïncidence ! ^^

        Qu'as-tu fait de ces textes ? As-tu pu les retravailler ultérieurement ? Les as-tu publiés ?

        L'atelier d'écriture fait germer un premier jet qu'il faut ensuite reprendre. Lors de deux séances sur cinq, je me suis sentie portée par le sujet et j'ai écrit ainsi deux textes dont je suis satisfaite : ce conte revisité, et un texte court qui sera publié dans l'Indé Panda en octobre. Deux séances ne m'ont pas inspirée. Et pour la cinquième, j'ai cherché à sortir de mes repères habituels en écrivant un récit policier. Je ne l'ai pas encore finalisé, mais j'espère bien y parvenir.

        Les ateliers d'écriture sont de bons moyens de se dépasser. Entendre les autres participants lire leurs textes ouvre de nouveaux horizons. Je pense m'y inscrire à nouveau l'an prochain (malgré le coût élevé : 20 € la séance ici).

    2
    Lundi 20 Août à 19:48
    Lynda

    Hâte d'en savoir plus sur ton projet de roman historique :) Et la BnF oui, c'est une vraie mine. Je ne sais pas si sur Gallica il y a aussi des archives du 19ème mais en tout cas sur le 18ème c'est un vrai trésor !

    Je ne fréquente pas les ateliers d'écriture, je suis complètement hermétique au principe en fait. Je ne sais pas écrire sur "commande" et dans l'immédiateté, il faut que mon histoire mûrisse longuement avant que je ne couche le premier mot.

      • Lundi 20 Août à 20:35

        Merci pour ton passage, Lynda. Je vais aller voir sur Gallica.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :